// Vous lisez...

Politique

Lettre à la FCD

Dans le cadre du débat relatif à la connaissance de notre histoire, et de l’importance de la mémoire collective, nous vous communiquons telle quelle, une correspondance entre Brazzaville et la FCD.

Ce type d’information est censée éclairer une discussion qui n’est que trop souvent escamotée, particulièrement en ce qui concerne les véritables relations entre le Pasteur Ntoumi et le pouvoir de Sassou Nguesso ainsi que leurs responsabilités respectives dans les exactions contre les populations civiles....

Saluts, ceux de mpoutou

Nous continuons à vous informer de la situation sur place. Concernant Ntoumi, beaucoup de gens se sont illusionnés sur ce personnage qui est un type non seulement très dangereux mais à double face. Nous avons eu des conversations avec pas mal de ninjas, surtout dans son commandement (colonel de ceci, de cela ). Du reste, nous avons rencontré son frère, le fameux Docteur Gozardio dit le Doc qui était la terreur des pauvres gens durant la fameuse guerre. Quiconque avait la malchance de le croiser était susceptible d’y laisser sa peau et les femmes d’être violées. Sans oublier sa spécialité la fameuse gifle de Saint michel. Quand le doc pointait quelqu’un que "tu es un infiltré", cette personne était morte ; puisque à ce qualificatif, le doc ajoutait toujours en terme d’ordre :"il doit tomber avant mon retour". Il faisait faire la sale besogne d’assassiner à d’autres. Ces corvéables supposés devaient exécuter l’ordre sinon c’est eux qui tombaient... Le doc se déplace en 4*4 de de couleur blanche, le tout dernier modèle, et tout confort... Dans les stations d’essence, le doc est "V.I.P.", la police est souvent là pour veiller à ce que ce statut soit respecté...

Ntoumi est un programmateur de conscience, comme dans les sectes. Pour ça il est très fort ; il est difficile de prendre ses lieutenants à "défaut", de les prendre au mot dans une conversation ; il a fait des semi-illettrés des gens cultivés qui tiennent un discours très cohérent mais sectaire... Surtout dans leur phraseologie messianique et leur comportement militaro-religieux : c’est cela aussi leur force. Il est donc aussi coupable et responsable de crimes contre les populations du pool que ne le sont ceux du système Sassou-Nguesso. Sa venue à Brazza ; à notre avis ne sera que déplacer la terreur et les exactions de territoire. Si on y ajoute l’esprit de rumeur de Brazzaville, c’est facile que l’étincelle puisse jaillir de tout cela et enflammer la ville... Sa venue à Brazzaville aussi sera un dilemme face à la propagande de sa radio qui presentait Sassou-Nguesso en 2000 comme mort, Brazzaville détruite, le pont du Djoué cassé etc... Comment va-t-il expliquer que le mort est aujourd’hui le partenaire en accords militaires et politiques...Et la place de Kolelas ? Bref tout un pan de son discours passé deviendrait incohérent vis à vis des populations qui étaient contraintes de n’écouter que cette radio sous peine de mort. Enfin Ntoumi et Kolélas ne se connaissent pas et ne se sont jamais rencontré. Des petits à nous (dans le langage congolais) qui avaient pris les armes après l’attaque sanglant des militaires sur un village du Pool, avaient vite fait de déposer les armes parce qu’ils s’étaient rendu compte de la bizarrerie dans la guerre... ils venaient de découvrir qu’il y avait comme une autre guerre au sein de la guerre visible, celle qui était menée contre les ninjas de Kolélas. Tous les témoignages et nos enquêtes de l’époque concordent. Une enquête nous avait fait découvrir qu’une manipulation avait fait intervenir le 18 ou le 19 décembre 1998 sur RFI Kolélas en disant que : " mes ninjas contrôlent la situation" ; on se souvient de cette déclaration sur RFI... enfin Kolélas en porte la responsabilité devant l’histoire. Bien sûr que notre devoir est de vous informer au plus près possible de la réalité-verité... pour ça vous pouvez toujours compter sur nous, l’objectif pour ce qui nous concerne est clair : assurer par ce biais la libération des populations de toute la république des griffes du pouvoir gabégiste et tribaliste de Brazza... particulièrement celles du Pool qui sont prises en tenaille par Sassou et Ntoumi.

à bientôt

Commentaires