// Vous lisez...

ELEMENTS DE REFLEXION SUR LES BMA

ACEB France Messe Souvenir du Cardinal Emile BIAYENDA depuis 1994

Messe à Paris pour le Cardinal Émile Biayenda, le samedi 11 avril 2015 « Pourquoi fixer le ciel ? Pourquoi pleurer sa mort ? Pourquoi pleurer ? Je sais qu’il est vivant. Il est vivant. » (Michel Scouarnec)

Ces paroles ont inspiré notre démarche nouvelle de programmer la messe du Cardinal Émile Biayenda au 2ème dimanche de Pâques. Nous, Membres de l’Association Cardinal Émile Biayenda-France, avons pensé que le temps était venu pour nous de fixer le ciel. La Pâques du Seigneur nous convie à nous le ciel. La Pâques de Seigneur nous convie à nous incliner devant deux événements en un : la mort et la Résurrection du Christ. Avec le Cardinal Émile Biayenda, nous voulons dire que la mort n’aura pas le dernier mot. Nous voulons donner du relief à notre Foi et nous projeter vers l’Espérance de la Résurrection - de sa résurrection. Voilà pourquoi nous avons décidé de célébrer sa messe de suffrage non pas le 22 mars, date de sa mort, une plaie toujours vive, mais dans l’espérance lumineuse de Pâques.

Nous vous convions à venir nombreux à la messe du samedi 11 avril 2015 à 15h, en l’Eglise Saint-Denys de la Chapelle, 16-18 rue de la Chapelle, Paris 18ème. Nous y ferons mémoire de notre grand Cardinal ; nous y mêlerons les larmes de la tristesse à l’Espérance qui ne déçoit pas, celle en laquelle il crut jusqu’au dernier jour de son supplice sur une colline quelconque du nord de Brazzaville.

Ce devoir de mémoire, nous Membres de l’ACEB, nous y tenons. Depuis 1994, année de notre première messe à Paris en l’Église Saint-Albert le Grand à Paris 13ème jusqu’à ce jour, nous maintenons allumée cette flamme. Nous continuerons à accomplir cette mission à l’instar de Saint Paul Apôtre. Nous le ferons pour faire découvrir et connaître le Bon Cardinal Émile Biayenda aux Gentils, aux autres Nations, aux autres Peuples…

La messe sera présidée par le Père Gaétan Kiyindou, spiritain. L’animation sera assurée par la chorale Partage sous la direction de Philippe Bouzitou-Mfoumou, et par Laurent Grzybowski, auteur-compositeur de l’Eglise de France.

Nous prierons ensemble pour notre pays le Congo-Brazzaville, pour que la paix y règne toujours et pour « qu’aucun geste déraisonnable ne vienne compromettre un climat de paix que nous souhaitons tous », ainsi que continue de nous le recommander notre Bon Cardinal, du haut du Ciel vers lequel nous tournons notre regard.

A Bobigny, le 31 mars 2015

Pour l’Association Cardinal Emile Biayenda-France (ACEB-France) Gabriel SOUNGA-BOUKONO Président

Commentaires