// Vous lisez...

ELEMENTS DE REFLEXION SUR LES BMA

Les Journées d’été d’Europe Ecologie les Verts (EELV)

Les Journées d’été d’Europe Ecologie les Verts (EELV) auront lieu cette année du 22 au 24 août 2013 à l’université Saint-Charles de Marseille, à deux pas de la gare du même nom. Vous en trouverez le programme complet ici : http://jde.eelv.fr/2013/07/26/il-es... Pour venir et s’inscrire, c’est possible et c’est même recommandé, on peut le faire là :http://jde.eelv.fr/sinscrire/

Deux ateliers seront consacrés à la situation en Afrique subsaharienne :

Quelle transition écologique en Afrique Centrale ?

Jeudi 22 août, 16h, salle LSH 206

Environ la moitié de l’essence consommée en France provient du pétrole puisé au large de cinq petits territoires d’Afrique équatoriale : la Guinée équatoriale, le Gabon, le Congo-Brazzaville, l’enclave angolaise de Cabinda et la province du Bas-Congo (RD Congo). Peuplés chacun de moins de 5 millions d’habitant/es, situés dans l’aire culturelle Kongo, ces pays sont dirigés par des régimes autoritaires qui ont noué de longue date des relations avec des firmes pétrolières françaises comme Total ou Perenco. Mais trois ans avant les prochaines élections présidentielles ou générales qui auront lieu partout en 2016, ces régimes semblent en bout de course. Comment préparer la transition énergétique, économique et politique, en un mot écologique, ici et là-bas ?

Intervenants : Benjamin Moutsila FCD et Brice Nzamba (Congo-Brazzaville), Raimundo Ela Nsang (Guinée équatoriale), Patrick Lola (Cabinda), Régis Essono (Gabon), Ruffin Mpaka (province du Bas-Congo, RD Congo)

Discutant/es : Kalliopi Ango-Ela (sénatrice), Stéphane Saubusse (co-secrétaire EELV Aquitaine), un/e membre du cabinet de Pascal Canfin Animation : Benjamin Bibas (co-responsable groupe Afrique EELV)

Mali : comment gagner la paix ?

Samedi 24 août, 16h, salle LSH 203

On peut gagner la guerre et perdre la paix. C’est le défi qui se pose au Mali mais aussi à la France : permettre un développement endogène co-élaboré par les populations, protecteur de l’environnement, une redistribution des ressources et des richesses s’appuyant sur une réelle démocratie, en particulier locale.

Animation : Françoise Alamartine, secrétaire nationale adjointe chargée de l’international. Avec : Nicole Kiil Nielsen, eurodéputée, observatrice pour le parlement européen des élections maliennes ; Fadimata Bintou Touré Diallo, présidente du parti vert malien ; un malien de la diaspora, spécialiste des collectivités territoriales ; Gervais Nitcheu, journaliste.

Commentaires