// Vous lisez...

PUBLICATIONS

BMA:LA GRANDE BRETAGNE,TOLERANCE ZERO

Achat onéreux : le Président ougandais Yoweri Museveni a passé 30 millions de £ de l’aide britannique sur un jet privé

le Président ougandais Yoweri Museveni a passé 30 millions de £ sur un jet privé de haut gamme.. sur des fonds provenant de l’aide britannique

Durant année 2009-2010, l’Ouganda a reçu 70 millions de £ soit 100 million d’euros pour lutter contre la pauvreté qui ravage son pays. Pendant la même période l’Ouganda a également reçu du Royaume Uni environ 57 millions de £ d’Aide Publique au développement

Museveni a été impliqué dans la guerre contre le tyran Idi Amin Dada en 1979 et dirige d’une main de fer l’Ouganda depuis 1986. Récemment l’ex-guérillero a été touché par les accusations de corruption. En 2005, les organismes de bienfaisance et de santé suspendaient certaines subventions en Ouganda, citant des allégation de mauvaise gestion financière et l’an dernier l’UE a coupé l’appui budgétaire en Ouganda au vue de graves craintes et suspicions que le régime était sérieusement corrompu.

Sa victoire à l’élection présidentielle en 2006 a été condamné suite aux poursuites et arrestation de son principal rival, le Dr Kizza Besigye faussement accusé de trahison et de viol. En avril, la police militaire de M. Museveni a attaqué des manifestants lors de manifestations suite à la flambée des prix des denrées alimentaires de base

L’autocrate de 67 ans est actuellement sujet à des critiques pour la répression violente contre les manifestants suite aux soulèvements des populations de son pays. Il a été pris en flagrant délit d’avoir acheté le nouveau Gulfstream G550, un avion de très haut de gamme alors que des millions de civils ont du mal à se nourrir et survivent avec 50pence soit 70 centime d’euro par jour. Ce jet Gulf Stream G550 peut transporter 18 passagers en tout confort et volé à près de 650km/h. Il a été surnommé le " monde plus polyvalent et élégant ultra-long-range jet’. La révélation a provoqué des remous et des protestations des familles britanniques dont la fourchette des impôts a été relevée. Vont-elles payer pour des projets fallacieuses en lieu et place de l’APD ?.

L’UE a été critiqué par les vérificateurs britanniques pour avoir omis de mesurer l’impact des détournements des biens publics de ces régimes corrompus comme ceux du Congo- Brazzaville, du Gabon, et de la Guinée équatoriale qui d effraient la chronique judiciaire en France..

Le secrétaire international chargé de l’aide publique au développement Andrew Mitchell a pris son bâton de pèlerin pour expliquer son désir de voir avec sérieux la question des fonds détournés par certains dictateurs africains pourtant destinés au développement des secteurs sanitaires et éducatifs en lieu et places de leurs caprices personnels ou familiaux... Dans les jours qui suivent, le premier ministre britannique David Cameron défendra une fois de plus sa politique sur les mesures d’aide financière contre les régimes qui ont pour cheval de bataille :

LES DÉTOURNEMENTS DES FONDS ET DES DONS DESTINÉES AU DÉVELOPPEMENT DE CERTAINS PAYS QUI SE DISENT PAUVRES ET TRÈS ENDETTES.

Lord Ashcroft, son homologue ( du parti travailliste britannique ou Tory) qui a découvert que l’argent des contribuables britanniques n’a servi qu’à l’achat du jet prive du dictateur Museveni , dit qu’il est vital de revoir les règles et geler si possible les comptes des dictateurs se trouvant dans les banques anglaises afin d’éviter les extravagances de ce genre. Par J.FAREL FCD London Date : 2011/6/12

Affaire a suivre......

Commentaires