// Vous lisez...

Politique

" YES WE CAN " BRING CHANGES IN CONGO BRAZZAVILLE AND IN AFRICA

Jhos Farel a écrit le 07/11/08 : les associations ont joué un rôle prépondérant dans la victoire d’Obama

Dans le livre que j’ai parcouru " Barack Hussein Obama, Les rêves de mon père ", ouvrage paru en Mars 2008, Numéro d’édition C 07597/01, j’ai vu un homme (Barack Hussein Obama) retracer son exceptionnel parcours jalonné de rencontres fortes et souvent décourageantes. Charismatique, candidat à l’investiture démocrate pour la présidentielle de 2008, il représente désormais le symbole du renouveau pour des milliers d’américains et d’africains.

Dès les premières pages de son récit, le ton est donné. Ni lyrisme ni pathos, mais une grande sincérité en évoquant le bouleversement provoqué par la mort de son père Kenyan, qu’il n’avait pas revu depuis des années.

L’idée d’ un sondage minutieux à passage unique réalisé dans un échantillons tiré à Paris et à Londres m’a habité l’esprit en Avril 2008. 80% des personnes enquêtées voyaient Barack Obama à la tête du pays le plus puissant du monde, car dans le mouvement, HILLARY CLINTON ou OBAMA ? Le jeune Afro-Américain de mère blanche qui a passé une partie de son enfance à DJAKARTA, étudiant de l’université Columbia des quartiers les plus misérables de Chicago où il avait choisi d’exercer le métier d’éducateur. Le futur sénateur de L’Illinois n’intéressait pas grand monde malgré son avance sur Hillary Clinton, notamment lors de sa désignation fin Août à Denver (COLORADO) pour représenter les couleurs du parti Démocrate face au républicain Mc Cain, l’homme des grands lobbies d’Amérique pour les élections présidentielles américaines du 4 Novembre.

" YES WE CAN ", slogan qui n’était pas choisi par hasard, le sénateur de l’Illinois se confiait aux associations américaines des quartiers, par le truchement de son jeune chef d’orchestre David Axelrod pour véhiculer le message fort du rêve des noirs américains dans le monde entier. Voici la philosophie et les origine du slogan.

" YES WE CAN " en toute phrase " YES WE CAN CHANGE THE WORLD BECAUSE IMPOSSIBLE IS NOTHING " ce qui signifie :" OUI NOUS POUVONS " en toute phrase " RIEN EST IMPOSSIBLE, NOUS POUVONS CHANGER LE MONDE, " slogan de courage des noirs Americans 1959 -1963 avec The Civil Rights Movement de Martin Luther KING’S qui disait :

" I HAVE A DREAM, YES WE CAN GET IT IF WE REALLY WANT, BUT WE MUST TRY, TRY AND TRY AND I WILL SUCCEDE... " Slogan que le chanteur Bob Marley répétait sans cesse dans ses concerts avec des larmes aux yeux. Ce qui signifie :

" IL EXISTE UN REVE, OUI NOUS POUVONS LE REALISER MAIS NOUS DEVRONS ESSAYER, ESSAYER ET NOUS FINIRONS PAR Y ARRIVER..."

Ce slogan interpelle tous les fils et filles du Congo en particulier et d’Afrique en général, hommes d’Eglise, associations de lutte pour le respect des droits de l’homme, sociétés civiles, etc... Levons nous pour sauver nos pays car le moment est arrivé : " YES WE CAN " BRING CHANGES IN CONGO BRAZZAVILLE AND IN AFRICA

JHOS FAREL FCD Londres England

Commentaires