// Vous lisez...

Culture

Hommage à AIME CESAIRE le Nègre Fondamental...

Depuis son décès, jeudi 17 avril 2008 à l’hôpital de Fort-de-France où il avait été admis une semaine auparavant, les Martiniquais ont dit un adieu chaleureux à celui que beaucoup appellent "Papa Césaire", député de l’île (1945-1993) et maire de Fort-de-France (1945-2001) pendant un demi-siècle.

Né en 1913 à Basse-Pointe, dans le nord de la Martinique, intellectuel brillant, il a forgé dans les années 1930 avec le Sénégalais Léopold Sédar Senghor et le Guyanais Léon-Gontran Damas, le concept de "négritude" - la conscience et la fierté d’être noir - et influencé plusieurs générations d’écrivains et de militants contre la colonialisme dans le monde.

En 1947, l’auteur de "Cahier d’un retour au pays natal" (1939) avait été rapporteur de la loi sur la départementalisation des anciennes colonies de Guadeloupe, Guyane, Martinique et de la Réunion.

Son oeuvre se résume pour les peuples opprimés dans ce morceau choisi : "La Négraille assiste inattendument...

Dans la cale debout...

Dans le sang debout et libre..."

Salut Nèg Guinin...

Merci M. CESAIRE

Commentaires