// Vous lisez...

Environnement

Enrichissement Durable........suite

NB : FranceO au JT Afrique de jeudi 6 décembre a fait un reportage sur le forum et la manif. Il est visionnable sur http://franceo.rfo.fr/# dans la rubrique JT en Vidéo (sélectionner JT Afrique)


Message original -------- Sujet : Sassou N’guesso au Forum mondial du développement durable. Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint, la lettre adressée aujourd’hui par Dominique Voynet au président du Sénat.

Début du message réexpédié :

De : Dominique Voynet Date : 5 décembre 2007 17:21:30 HNEC À : Christian Poncelet Objet : Forum mondial du développement durable

Monsieur le Président,

Jeudi 6 décembre, vous ouvrirez les travaux du 5 ème Forum mondial du Développement durable, aux côtés du Président de la République du Congo, M. Denis Sassou-N’Guesso, dans les locaux du Sénat.

Je ne comprends pas cette invitation, Monsieur le Président. J’ignore ce que pourra dire M. Sassou-N’Guesso des enjeux du développement durable, et de quelles expériences il pourra se prévaloir.

Son action à la tête du Congo, et les critiques qu’elle soulève, ne me semblent pas, pour le moins, plaider en sa faveur. Je pense aux interrogations persistantes quant au rôle qu’il a joué dans la disparition de réfugiés originaires de République démocratique du Congo (RDC), ou au coup d’Etat grâce auquel votre hôte a accédé à la présidence de son pays. Sans oublier l’entretien de milices armées, le train de vie fastueux du chef de l’Etat et de ses proches, les suspicions persistantes de détournement de fonds publics...

Les organisateurs du Forum ont choisi néanmoins de l’inviter, et de lui accorder une place conforme à son rang de chef d’Etat. Auraient-ils oublié que, parmi les piliers du développement durable, entendu dans toute sa portée, figure la dimension démocratique ? C’est avec des hommes et des femmes libres, Monsieur le Président, que nous nous donnerons les meilleures chances de sauver la Terre, pas avec les despotes qui écrasent leurs peuples.

C’est un des acquis du Grenelle de l’Environnement : confrontés à la gravité de la crise écologique, nous devons agir sans tergiverser. Nous n’avons plus beaucoup de temps pour engager l’Humanité sur des voies plus sages. Devons-nous le gaspiller à des colloques sans traductions opérationnelles concrètes ? Devons-nous abandonner à des personnalités aussi controversées que Monsieur Sassou N’Guesso la légitimité d’une cause, d’une institution et, finalement, de l’humanité qu’elle prétend défendre ? Poser ces questions, c’est évidemment y répondre.

Je ne me rendrai donc pas, Monsieur le Président, à ce Forum. Confiante dans votre intérêt, je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Président, mes salutations les plus sincères.

Dominique VOYNET

Sénatrice de Seine-Saint-Denis

Commentaires