// Vous lisez...

Politique

CARAVANE TOM SANK 2007

La Caravane Tom Sank et Survie Paris Ile de France vous proposent le dimanche 23 Septembre 2007 de 16h à 21h au Théâtre Nanterre - Amandiers, une journée de débats, d’échanges et de musique autour de la personnalité de Thomas Sankara et de son héritage politique. Le 15 Octobre 1987, Thomas Sankara est assassiné alors qu’il préside depuis 4 ans le Burkina Faso, qui signifie en langues locales mooré et bamanankan, la Patrie des Hommes Intègres. Il mène dans son pays et au niveau international une politique en rupture totale avec le néo-colonialisme et lutte ardemment contre la corruption. Il défend ses idées avec excellence devant l’OUA comme devant l’ONU, ou devant François Mitterrand à Ouagadougou en 1986.

Après le meurtre de cet homme d’exception, cette ancienne colonie française connue sous le nom de la Haute Volta, redevient tranquillement un satellite françafricain. Vingt ans après son assassinat, nous voulons parler de cet homme, qui n’a pas de place dans les dictionnaires français. Nous voulons également évoquer l’absence d’enquête sur sa mort à ce jour et l’impérieuse nécessité du besoin de justice.

Programme 16h ouverture des portes 16h15 introduction par Odile Sankara et Laurence Dawidowicz (Survie PiF) 16h30 interventions suivies d’un débat : la personnalité et l’oeuvre de Thomas Sankara. Avec Odile Biyidi (présidente de Survie), Augusta Epanya (UPC Cameroun), un représentant du CIJS (Comité International Justice pour Thomas Sankara), Germaine Nassouri ( Haut-commissaire nommée par Thomas Sankara). 18h projection de la vidéo du discours de Thomas Sankara à l’ONU le 4 Octobre 1984 18h20 interventions puis deuxième débat : l’héritage politique de Thomas Sankara notamment en Amérique Latine avec Koulsy Lamko, (écrivain Tchadien vivant au Mexique, ayant vécu au Burkina Faso de 1983 à 1991 et co-organisateur de la Caravane) Véronique Racine (membre du CADTM comité pour annulation de la dette du tiers-monde) Artemisa Flores Espinola (sociologue mexicaine doctorante en féminisme, membre de Survie) Christian Manckassa (Fédération des Congolais de la Diaspora) . 19h30 concert « Bir Ki Mbo (le démiurge) hommage à Thomas Sankara », par Koulsy Lamko 20h30 slam par Apkass 20h50 clôture Prix d’entrée : 3 € (solidaire : 5 €) Théâtre Nanterre - Amandiers 7 avenue Pablo Picasso 92022 Nanterre RER ligne A, arrêt Nanterre Préfecture http://www.nanterre-amandiers.com http:// www.survie-paris.org contact@survie-paris.org réservations Survie : 01 43 35 40 41 Il ne suffit pas aux maîtres du monde d’abattre un juste pour engloutir son oeuvre Thomas Sankara, un bel héritage en partage.

Commentaires