// Vous lisez...

Politique

Plainte pour détournements et recels contre Sassou Nguesso et Famille

Plainte pour détournements et recels contre Sassou Nguesso Le détournement des deniers publics et la corruption ont entrainé une situation des plus dramatiques dont les conséquences se retrouvent dans tous les domaines de le vie quotidienne des populations et des services publics.

Pauvreté : Les populations rentrent dans un cycle de paupérisation à en devenir indigentes, pendant ce temps les dirigeants se concurencent à se construire le bunker le pus hideux de la place ou encotre à s’acheter des hôtels particuliers en Europe Paris, et la banlieue Ouest etc... Des statistiques publiées récement par le PNUD montrent que plus de 70% des congolais vivent avec moins de 2 € /j, Combien de repas par jour peut avoir une famille de 5 personnes ? La mortalité infantile est de 10 °/oo et on y compte un travailleur médical pour 25 000 habitants Le niveau de vie corolaire d’un certain niveau de développement hérité des économies de colonisation a été totalement obéré et il est revenu au dévéloppement des années 1940.

Le système sanitaire : Un maillage de dispensaires et d’hopitaux sur toute l’étendue du territoire s’est dissous dans le temps car jamais entretenu et détruit par l’incurie des dirigeants et les guerres inciviles. Aujourd’hui même le CHU fonctionne avec des carences. Depuis les 9 ans du retour de Sassou au pouvoir après un coup d’état sanglant et meurtrier, la fourniture en médicaments est totalement déficiente, les équipements sanitaires sont bouchés d’où une abscence totale d’hygiène. Cette structure est appelée CHtue ou mouroir par les populations. Et les malades doivent débourser 1000 Fcfa par étage à dos d’homme pour se déplacer car les ascenceurs sont depuis en panne. Et l’APD par les fonds de coopération ont débloqué des milliards pour la réhabilitation de ses 5 étages. M.S.F rapporte dans son ouvrage "Guerres contre les civils " Le ministre de la santé avait opposé un refus à ce que M.S.F prescrive une profylaxie d’antiretroviraux après viols afin de diminuer des risques de tansmission du VIH, ceci pendant plusieurs mois. Les populations touchées étaient celles ayant emprunté la nationale Kinkala-Brazzaville. Baptisé par les réfugiés couloir de la mort, corridor humanitaire par le gouvernement. Le SIDA a été utilisé comme armes de guerres par les miliciens Cobra.

Le système scolaire et les voies de communications ont subi le même sort grâce aux miliciens, mercenaires armés et entretenus par les budgets provenant des compagnies pétrolières comme ELF. ( Procès ELF , Emission de la M6 sur le pétrole, et actuellement les retrocommissions touchés par Marchiani un autre volet de l’affaire ELF,armements achetés pour l’équipe au pouvoir et dans l’opposition Cas de Savimbi et Dos Santos en Angola ; Sassou Lissouba et Kolelas au Congo) A Brazzaville les congolais peuvent contempler depuis 1998 un panneau du lancement de la construction de la route nationale BZV - Kinkala. Les routes qui avaient été bitumées, ne sont plus des pistes non carrossables. ex au congo pour faire 77 kms de la RN1 en 1970 il fallait 45 minutes, aujoud’hui il faut 7 heures par la grâce de Dieu. Ces régions qui conaissaient un dévelopement acceptable et servaient de grenier au pays tout entier sont devenus désert.

L’Afrique vient de reculer d’un siècle dans l’indifférence générale "L’aide publique au développement consiste à prendre l’argent des pauvres des pays riches pour le donner aux riches des pays pauvres...mais il convient d’ajouter que les riches des pays pauvres rendent une partie de cet argent aux riches des pays riches qui organisent l’opération." Voilà la dette imputable aux pays sous développés dont on parle. " A ce rythme de paupérisation et de prévaricatation des richesses par les dirigeants corrompus et leurs parrains, l’Afrique n’atteindra pas l’objectif de réduction de moitié de la pauvreté avant 2145.." Mark MALLOCH BROWN

Pourquoi aller en Justice Remettre la Justice au centre de la démocratie et surtout arrêter le cycle de l’impunité au détriment du bien être des populations. Sérier les responsabilités individuelles, mafieuses et non ethniques, ni régionales. Ce qui permettra à une nouvelle classe politique de voir le jour avec des valeurs de probité, de morale et du sens du bien public. Les juger afin de rendre une Justice équitable et non vengeresse afin que le peuple retrouve sa mémoire et que les victimes se reconstruisent. Rendre aux populations les dividendes de leurs richesses naturelles. Ramener à sa juste valeur la dette et discuter l’opportunité de celle-ci. Rendre Justice à toutes les générations de stagiaires et étudiants en formation ainsi que leurs familles dans les pays occidentaux et autres, abandonnés par le régime kleptocrate de Sassou. Retrocéder les avoir pour les générations futures, les placer et les injecter dans des systèmes de codévelopement touchant directement les populations et non passant par les gouvernants prompt aux détournements. Opérer un véritable développement afin d’enrayer la paupérisation et inverser l’immigration vers l’occident. Pour souvenir jusqu’en 1968 l’eau potable était gratuite dans les grandes villes du Congo. Aujourd’hui elle est rare voir inexistante et chère. L’électricité est devenue rare alors que jusqu’en 1968 toutes les artères des grandes villes étaient éclairées et servaient de salle d’études pour les élèves et les étudiants.

Commentaires