// Vous lisez...

Qui sommes-nous ?

Justice n’est pas vengeance...

Tout le monde s’accorde à dire que le régime de Sadam Hussein était criminel par les actes posés contre son peuple. Cela méritait non seulement le procès du dictateur mais de son régime tout entier pour la reconciliation de toutes les populations iraqiennes. Ainsi l’exécuter à la sauvette est une faute, un déni de justice et surtout une frustration pour la démocratie et l’avenir du peuple irakien. Ces dictatures se batissent toujours sur des mensonges. Pour tous les peuples qui subissent les affres des dictatures, comme lors de la mort de Pinochet nous ne pouvons nous réjouir car nous devons savoir pour la mémoire et surtout pour "que plus jamais ça" dans l’avenir....

Patrick Baudouin, président d’honneur de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH) : "Tout le monde était d’accord pour dire que Saddam Hussein était un criminel épouvantable. Mais le fait d’appliquer la peine capitale met un terme d’une manière frustrante, barbare et choquante à un procès qui aurait du être exemplaire (...) On ne peut que déplorer les conditions scandaleuses de cette parodie de justice. On a raté une occasion historique". (Déclaration, samedi 30 décembre)

Commentaires