// Vous lisez...

Communiqués et Lettres ouvertes

Manifestons Place du Chatelet à Paris

La Société Civile et le Partis politiques démocratiques se mobilisent contre l’arrivée de Faure Eyadema à Paris : Les organisations de la Diaspora Togolaise en France( CDPA, CTR, RNDP, UFC...), ACT, Sursaut Togo, CACIT, ARECA, TEC, GAD, Aube Nouvelle, MO5, ADIP, JUDA, COFANZO(Burkina Faso) Fédération des Congolais de la Diaspora, Les Verts, Parti Communiste Français, Ligue Communiste Révolutionnaire, Mouvement des Jeunes Socialistes, Parti Communiste des Ouvriers de France, Comité Catholique contre la Faim et pour la Développement, Survie, Mouvement des Indigènes de la République, Comité de Soutien au Peuple Togolais, Comité pour l’annulation de la Dette du Tiers-Monde, Association des Travailleurs Maghrébins de France, Confédération Nationale du Travail, Agir Ici, Alliance Zapatiste de Libération Socialiste, MRAP.....

Appel à mobilisation contre la visite en France du dictateur togolais, Faure Gnassingbé

Faure Gnassingbé, dictateur du Togo, rend visite du 6 au 8 septembre à son parrain Jacques Chirac qui l’a aidé à s’emparer du pouvoir au terme d’un triple coup d’Etat militaire, constitutionnel et électoral en avril 2005, qui s’est soldé par un bain de sang : par des centaines de morts et des dizaines de milliers de réfugiés.

Il cherche par tous les moyens à se faire légitimer. La vérité est que malgré le soutien de Jacques Chirac, le putschiste Faure Gnassingbé n’est pas le président élu du Togo. Pour l’écrasante majorité des Togolais, l’homme qui vient se faire adouber à l’Elysée est un criminel et un usurpateur.

Voilà pourquoi les organisations de la diaspora togolaise en France et en Europe ainsi que leurs alliés démocrates africains et français, qui se sont rencontrés le 28 août 2006, appellent l’opinion publique à manifester :

• contre l’impunité des auteurs des violences perpétrées en 2005 • contre la fraude électorale massive qui a permis la prise de pouvoir de Faure Gnassingbé en avril 2005 • contre la mainmise du clan Gnassingbé sur le Togo • contre le soutien de la dictature par le président Jacques Chirac, les autorités françaises et les réseaux de la Françafrique • pour le retour des réfugiés togolais • pour le maintien des sanctions de l’Union Européenne contre le régime • pour l’instauration de la démocratie au Togo.

Les organisations sus-signées appellent à :

• une manifestation à Paris, le dimanche 3 septembre 2006, à 14 h, de la place de la Bastille à la République.

• un rassemblement à Paris, le mercredi 6 septembre, à 18 h, place du Chatelet

Une conférence de presse sera organisée à l’Assemblée Nationale, le mardi 5 septembre à 10 h.

Commentaires