// Vous lisez...

Communiqués et Lettres ouvertes

Affaire du Beach..Bzv en pleurs..

Affaire du Beach...

Brazzaville en pleurs ; le vrai ADOUA Blaise ; La Mascarade confirmée... En communication de Brazzaville...avec Radio Congo...

Hier, M° Malonga quittait le prétoire entrainant avec lui la majorité des parties civiles. La coupe était pleine de vices de procédures et la Cour Criminelle respectait et respectera à la lettre le brouillon de route de M’Pila et non le Droit : rien d’étonnant. Les mauvaises habitudes ont la vie dure. L’histoire de ce système politique est pleine de procès staliniens. La honte n’a jamais eu de prise sur eux. La mascarade dans la médiocrité est bien établie, vive le procès à la roumaine.

Ce mardi 26 juillet à 16 h 15, seules 4 parties civiles reprennent place dans le prétoire. Et une partie civile charge encore plus le prévenu Adoua. Des révélations de sa personnalité lors de ce sinistre mois de mai 1999 : le côté cannibale et sadique de l’homme, le côté assassin et tueur du milicien, le côté violeur et irrespectueux du général. Dans ses actes et ses dires le colonel Adoua paradait devant ces mères éplorées recherchant la chair de leur chair dans toute la ville, croyant la parole du Cobra en chef. "Il ne leur arrivera rien...je m’y engage" disat-il. Voila ce que les Mamans congolaises ont vu de leurs yeux et entendu de leurs oreilles. Etc...etc...la suite au prochaines séances...plutôt saynètes avec le bouffon de service M° Apesse.

Benjamin MOUTSILA

Délégué Général

Commentaires