// Vous lisez...

Communiqués et Lettres ouvertes

L’affaire du beach est loin d’être terminée

L’affaire du beach est loin d’être terminée

Communiqué

Une délégation congolaise conduite par M. Roger Bouka, président de l’OCDH, comprenant MM. Loamba Moké président de l’ADHUC (Association des droits de l’homme dans l’univers carcéral) et Niamankessi Vincent, parent de victime (délégué par le collectif des parents de disparus de Brazzaville) se trouve en France. Cette délégation a sillonné plusieurs capitales européennes dont Bruxelles et La Haye.

Conférence de presse

Les dessous de l’affaire du Beach

Mardi 1 février à 13h00 FIDH - 17 passage de la Main d’Or 75011 Paris

Jacques Chirac rend sa première visite officielle au Congo-brazzaville depuis le retour de Sassou Nguesso au pouvoir pour participer au deuxième sommet des chefs d’Etats d’Afrique Centrale sur la conservation et la préservation des forêts du Bassin du Congo.

La FIDH et ses affiliées Françaises et Congolaises, l’OCDH et la LDH ne peuvent manquer de relever qu’un tel déplacement consacre l’entente entre les deux chefs d’Etats quelques semaines après que la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris eut annulé l’ensemble de la procédure en France concernant l’affaire des Disparus du Beach.

A la veille de la visite de Jacques Chirac à Brazzaville, Sidiki KABA, Président de la FIDH vous invitent à un déjeuner de presse en présence de :

- Roger Bouka, directeur exécutif de l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme.
- Benjamin Moutsila Délégé Général de la FCD
- Marcel Touanga, Président du Collectif des Familles de Disparus
- Michel Tubiana, Président de la Ligue Française des Droits de l’Homme
- Patrick Baudouin, Président d’honneur de la FIDH
- Sharon Courtoux de l’Association Survie

Commentaires