Sassou Nguesso ou l’irréssistible ascension d’un pion de la Françafrique

« Si le diable avait un nom, il s’appellerait Sassou Nguesso. » Cette boutade qui court les rues de Brazzaville pourrait être reprise par les Tchadiens, les Centrafricains, les Guinéens (Conakry), les Equato-Guinéens et tant d’autres encore sur et au-delà du continent africain. En effet, le diable peut avoir plusieurs visages. Mais arrêtons-nous sur l’Afrique centrale, la zone à laquelle s’intéressent les auteurs de ce livre. Une zone qui a la particularité étrange de regorger de régimes dictatoriaux.

Cette particularité ne relève en rien du hasard. Les voix de l’Afrique au soutien de la politique internationale de la France, la rente de situation constituée par l’exploitation des matières premières du continent ont très tôt scellé le sort et tracé l’avenir de ces pays. Pour les maintenir dans cet état de sujétion, quoi de mieux que des gardes-chiourmes malléables, garants sans état d’âme des intérêts de la France dans la région. Tous les chefs d’Etat de ces pays n’existent que pour cette raison-là.

Ce livre se propose d’analyser l’environnement historique, politique et social qui a permis à l’une de ces créatures, un sous-officier de réserve du nom de Sassou, qui aurait pu terminer sa carrière dans les bas fonds d’une des nombreuses casernes insalubres de Brazzaville, de gravir pas à pas les marches du pouvoir jusqu’au sommet de l’Etat. Un parcours sanglant entamé il y a quarante ans qui, pour les Congolais, est un interminable chemin de croix.

Articles

PUBLICATIONS

NOTE DE POSITION Novembre 2011

NOTE DE POSITION « Si l’écho de leur voix faiblit, nous périrons tous » (Paul Eluard) Kadhafi est mort ! Et quand un dictateur disparaît, c’est un peu de liberté qui pousse. Du moins, on l’espère. Mais qui peut croire que du macabre spectacle de lynchage qui nous a été donné à voir, pourraient sortir (...)
Samedi 17 décembre 2011
PUBLICATIONS

Le Franc CFA sera-t-il dévalué le 1er janvier 2012 ?

Afrique : Les malheurs continuent sous le sous/Préfet de Sarkozy, Dramane Ouattara. Source : Afrique Monde Ivorian.net C’est une information exclusive. Les pays membres de la zone CFA n’ont pas fini de souffrir. Cette fois, c’est le noir qu’ils vont commencer à broyer. Si rien ne vient entre (...)
Vendredi 25 novembre 2011
PUBLICATIONS

LE SCANDALE DES BIENS MAL ACQUIS

le CCFD Paris et Survie Paris vous invitent à assister à un débat sur les biens mal acquis le lundi 12 décembre 2011 à l’occasion de la sortie en librairie du livre intitulé : Le scandale des biens mal acquis, Enquête sur les milliards volés de la Françafrique de Xavier Harel et Thomas (...)
Vendredi 18 novembre 2011
PUBLICATIONS

AFFAIRE DES DISPARUS DU BEACH avec l’ONU suite

Quand les Nations Unies visitent la République du Congo Une délégation du Groupe de travail des Nations Unies sur les disparitions forcées ou involontaires (?), s’est récemment rendu en République du Congo du 24 septembre au 3 octobre derniers. On comprend à la lecture de ce rapport que les (...)
Vendredi 11 novembre 2011
PUBLICATIONS

de la Françafrique des mallettes à la Sarkafrique des concessions MEDIAPART du 24/10/11

Extraits de l’interview de M Jacques Dupuydauby, président du groupe portuaire Progosa, dénonce dans un entretien à Mediapart les pressions de Nicolas Sarkozy sur plusieurs chefs d’Etat de l’Afrique de l’Ouest pour que l’industriel Vincent Bolloré, intime du président français, décroche de juteuses (...)
Mardi 25 octobre 2011
PUBLICATIONS

Affaire des disparus du beach La Semaine Africaine n° 3135 du mardi 18 octobre 2011 page 5

Après la visite du groupe de travail des Nations unies à Brazzaville Après la visite, à Brazzaville, du groupe de travail des Nations Unies sur les disparitions forcées, trois organisations de défense des droits de l’homme appellent les autorités congolaises à contribuer à la recherche de la vérité sur (...)
Jeudi 20 octobre 2011